Heureusement, la majorité de ces complications peuvent être prévenues, mais il demeure primordial pour les diabétiques de porter une attention particulière à leurs pieds. En effet, il faut être particulièrement attentif aux coupures, à la corne, aux ongles incarnés, aux ampoules, aux traumatismes et surtout aux souliers portés.

 

Le podiatre est habilité à reconnaître les signes locaux d’une mauvaise circulation, à détecter une atteinte des nerfs des pieds et à reconnaître les zones de pression anormales pouvant causer problème. Il peut prodiguer des soins de pieds préventifs, offrir des conseils quant aux souliers à porter, si nécessaire et prescrire des orthèses pour une meilleure répartition de la pression.

 

S’il y a blessure, changement de couleur de la peau, chaleur, enflure, écoulement, douleurs, engourdissement ou autre signe inhabituel, ne tardez pas à consulter votre podiatre.

 

ULCÈRE DIABÉTIQUE

 

Chez le patient diabétique, le pied est l’une des parties du corps humain où plusieurs complications peuvent apparaître. Le diabète peut affecter les nerfs des pieds et causer une neuropathie, entraînent généralement une perte de la sensibilité qui sera non perçue par le patient. Le diabète peut aussi affecter la circulation sanguine et causer une artériopathie, entraînant ainsi un ralentissement de la cicatrisation et une augmentation du risque d’infection. Ainsi, la personne diabétique est à risque de développer des ulcères de pression et d'autres problématiques qui peuvent amener à des amputations. En ce sens, il est recommandé aux gens diabétiques de consulter un podiatre au moins une fois par année pour évaluer l’état de leur pieds.

Vous avez des questions ? Prenez rendez-vous avec l'une de nos professionnelles.

CPDC_groupe03.jpg